FR
DE NL US UK EU
Joornal

Galette des rois : on triche pour laisser la fève aux enfants ?

04 janvier 2022

Galette des rois : on triche pour laisser la fève aux enfants ?

Les fêtes de fin d’année à peine derrière nous, que nous voilà déjà de nouveau attablés avec la traditionnelle galette des rois de l’épiphanie. Avant d’être parent, vous preniez peut-être ce sujet à la légère. Mais sachez-le, aujourd’hui, ça a changé. Parce que là, on parle de quelque chose de très, très sérieux. La fève.

Quand on devient parent donc, on se retrouve confrontés au dilemme suivant :

Faut-il tricher, autrement dit se débrouiller pour qu’il « tombe » sur la fève : le plus petit sous la table, le signe distinctif pour repérer son emplacement quand elle est faite maison…
Deuxième option : Faut-il avoir recours au subterfuge de choisir son roi ou sa reine, permettant une sortie de crise potentielle ?

Ceci avec tous les risques psychologiques que ça implique si répété à outrance : égocentrisme, enfant roi, confirmation d’œdipe, etc.

Troisième option : Certains parents se lancent parfois dans la fabrication d’une galette maison avec fèves multiples, ou à l’extrême enlèvent la fève de la galette achetée chez le boulanger (en lui faisant porter le chapeau…)… Mais là, on perd complètement l’esprit, vous ne trouvez pas ?

En lisant tout ça, une charge mentale de galette des rois de plomb nous tombe dessus.
Alors que faire ?

Notre avis :ne vaut-il as mieux profiter de la galette des rois pour apprendre à son enfant les lois du hasard ?
Certes, lui apprendre à perdre ne sera pas forcement partie de plaisir (frustration, larmes, caractère de cochon…)
Mais sachez-le : pour votre tout petit, apprendre à perdre est essentiel à son développement et à la perception qu’il a de lui-même.
En effet, certaines études sur des enfants de 4-5 ans ont montré qu’une victoire non méritée mène à une perception disproportionnée de leurs propres capacités. De manière générale, faciliter la victoire de votre enfant ne lui est pas bénéfique : il ne cherchera jamais à apprendre de lui-même et travailler pour trouver des solutions à ses problèmes. Et ça, ça passe par tous les apprentissages personnels et sociétaux. Galette des rois inclue.