FR
DE NL US UK EU
Joornal

Votre enfant est passé au stade Cascadeur-en-chef ? Découvrez les bons réflexes à adopter en cas de chute sur la tête.

26 janvier 2021

mon enfant est tombé sur la tête

Mon enfant est tombé sur la tête. C'est ce boom qui vous a alerté et c’est la panique : Vous pensez à mille choses et cela peut être compliqué de rester calme. Vous avez peur pour lui mais pour réagir au mieux, il s’agit de bien évaluer la situation.

Mon enfant est tombé sur la tête : les premiers secours

Avant qu'un vent de panique secoue votre esprit, rappelez-vous si vous avez entendu votre enfant pleurer tout de suite. Après une chute, si il y a eu des pleurs qui se sont rapidement calmés et qu’il n’y a pas de bosse, vous pouvez déjà souffler un peu.

Commencez par savoir où votre enfant a mal. Vérifiez que seule la tête est touchée. Votre enfant peut-il se mouvoir seul ? Jambes, bras, peut-il les bouger ? A-t-il mal quand il les bouge ? Regardez si des bleus apparaissent et pensez en plus à vérifier si il n’y a rien sur son cou.

Sachez que la plupart des accidents se terminent par des lésions bénignes. Mais il faut toujours rester vigilent car jusqu'à l'âge de 3 4 ans la tête touche toujours en premier le sol lors d'une chute (accident fréquent à cette période de la vie). Mais pourquoi la tête en premier ? A cet âge il existe un déséquilibre entre le poids de la tête et celui du corps. La tête touchant en premier, le risque de traumatisme crânien reste conséquent.

Que faut-il surveiller après une chute ?

Dans les heures qui suivent la chute il faut surveiller :

  • Si il vomit
  • D’éventuels trouble de la conscience : moins vif, moins alerte, il ne veut plus jouer, il semble irrité et agité,
  • Si il arrive à marcher

Si vous apercevez de l’un de ses symptômes, n’attendez pas pour vous rendre aux urgences.

Se rendre aux urgences si :

  • Votre enfant a perdu connaissance
  • Il semble perdu
  • Il a des convulsions ou semble vraiment agité
  • A du mal à se mouvoir, qu’il a du mal à marche qu’il manque de coordination,
  • Vous voyez une bosse ou une déformation sur le dessus, arrière ou bords de la tête
  • Il est tombé de plus 90 centimètres
  • Sa tête a frappé fort ou a été frappé fort par un objet
  • il y a des vomissements
  • Vous voyez une ecchymose derrière les oreilles ou sous l’oeil
  • Vous voyez du liquide clair ou rougeâtre qui coule de l’oreille

Tombé sur la tête, quels soins doit recevoir mon enfant après consultation ?

On propose des repas légers pendant 24 heures surtout si il a des nausées. Mais ce qui est important après une chute, c’est de favoriser le repos. Et quand il est couché, on vérifie qu’il bouge et respire sans souci. Attention, il aura peut-être du mal à trouver le sommeil. N'hésitez pas à le rassurer et à passer du temps ensemble avant de se coucher : lire une histoire, faire un câlin, rester allongé près de lui le temps qu'il s'endorme.

Après une chute, l’enfant va être fatigué, il a besoin de reprendre des forces. Par précaution, on ne reprend pas d'activités brusquement. Tout doit se faire à son rythme car il risque d’être irritable. Proposez-lui des activités manuelles à faire ensemble pour s'amuser sans bouger. Quant au sport, on va peut-être éviter un nouveau coup sur la tête. Alors on attend un peu avant de rechausser tout de suite les crampons ou de remonter sur le vélo. Rappelez-vous que l'enfant présente toujours des symptômes de commotion cérébrale.

Mon enfant s'est ouvert en tombant : est-ce grave ?

Il peut se blesser ou s’ouvrir. Dans le cas d’une bosse, glaçez tout de suite sur la partie qui enfle et si il saigne, comprimez la blessure pour stopper l’écoulement. Dans tous les cas, consultez les urgences car il a peut-être besoin de points de suture et examen de la bosse. Et si un membre ne bouge plus ? Dans ce cas, on pense à la fracture et on va aux urgences ou on appelle le SAMU. Surtout pensez à immobiliser le membre fracturé.

Rappel :

Si votre enfant ne vous semble pas en forme 24 heures après la chute, retournez voir le médecin.

Numéro d’urgences :

  • SAMU : le 15
  • POMPIERS : le 18

Sources :

Promotionsante.chusj.org

Observatoire-sante.fr