FR
DE NL US UK EU
Joornal

Une femme enceinte sur 3 souffre d'anémie... Et vous ?

23 juin 2021

anemie grossesse

L'anémie fait parti des problèmes de santé fréquents pendant la grossesse. Induite par toutes les transformations de l’organisme, elle toucherait jusque 1/3 des futures mamans pendant leur troisième trimestre de grossesse. Mais d'abord, c'est quoi l’anémie ? Comment savoir si on en souffre ? Et comment en venir à bout ? Pas de panique, on vous explique.

Qu’est-ce que l’anémie ?

L’anémie est une baisse du taux d’hémoglobine dans le sang. Ce composant des globules rouges est chargé du transport de l’oxygène dans le corps. Pendant la grossesse, les causes de l’anémie proviennent de divers facteurs, mais le plus souvent d’une carence en fer. Or, c'est ce fer qui fixe l’oxygène à l’hémoglobine et participe à sa création, il a donc un rôle très important. Le volume sanguin de la femme enceinte augmente pour répondre à ses besoins et à ceux de son bébé, ce qui augmente également les besoins du corps en hémoglobine et en fer (qui commence cruellement à manquer justement).

Ce problème d’anémie peut être également lié à un manque d’acide folique, très important avant et pendant la grossesse.

Comment savoir si on en souffre ?

L’anémie est dépistée lors des diverses prises de sang de contrôle et très bien prise en charge. Mais avant cela, quelques signes peuvent vous alerter et vous encourager à consulter votre sage-femme ou votre médecin :

  • Vous notez que vous êtes plus pâle que d’habitude
  • Vous vous essoufflez facilement
  • Vous êtes très fatiguées
  • Vous avez des palpitations, des sensations de vertiges ou un rythme cardiaque irrégulier

Que faire si vous souffrez d’anémie pendant la grossesse ?

Au-delà de l’aspect médical qui nécessite un suivi et une prise en charge adaptée, voilà quelques astuces pour améliorer votre ressenti pendant la grossesse :

  • Pensez à adapter votre alimentation en préférant des aliments riches en fer (viandes, fruits secs, légumes secs, pain complet…), en acide folique (levure, jaune d’œuf, légumes verts à feuilles) et en vitamines (produits frais et de saison).
  • À l’inverse, évitez certains aliments comme le thé ou le café qui ralentissent l’absorption du fer.