10 idées reçues sur l'allaitement

novembre 30, 2018

10 idées reçues sur l'allaitement

S'il est bien un sujet qui déchaîne les passions, c'est l'allaitement. Tout le monde a un avis et l'exprime à loisir, propageant informations erronées et idées reçues qui peuvent décourager les jeunes mamans. On ne le dira jamais assez, ce dont ont besoin les femmes qui allaitent est d'être soutenu dans leur projet. Alors stop aux idées reçues !

Une femme qui allaite ne peut pas tomber enceinte

L'allaitement n'est pas un moyen de contraception. L'ovulation peut néanmoins être inhibée sous certaine conditions ainsi définies par l'OMS :

  • L'allaitement est exclusif
  • Les tétées ne sont pas espacées de plus de 6 heures
  • Le sein est stimulé au moins 60 à 90 minutes par jour
  • Le retour de couches n'a pas encore eu lieu

Il suffit néanmoins d'un infime changement dans la routine de l'allaitement pour qu'une ovulation se produise. Pour s'assurer d'une contraception efficace  dans les  semaines qui suivent la naissance, mieux vaut donc opter pour un contraceptif oral adapté à l'allaitement ou un préservatif. Il sera ensuite tout à fait possible d'opter pour un stérilet ou un implant contraceptif. 

Allaiter est une évidence pour toutes les femmes

On dit souvent qu'allaiter est un acte naturel, et c'est vrai. Le corps des femmes possède tout ce qu'il faut pour nourrir un enfant. Mais naturel ne veut pas dire évident ! Pour certaines femmes, allaiter au sein est inenvisageable et elles choisissent le biberon sans état d'âme. D'autres souhaitent ardemment allaiter mais sont confrontées à des difficultés telles (résultant la plupart du temps d'un défaut d'accompagnement) qu'elles cessent l'allaitement à contre coeur. D'autres encore vont s'accrocher et, après des débuts difficiles, allaiter pendant plusieurs mois voire plusieurs années ! La mise en route de l'allaitement peut être complexe et il est important que les jeunes mamans se sentent soutenues et accompagnées par des personnes bienveillantes. 

Allaiter fait mal

L'allaitement ne DOIT pas faire mal mais il PEUT faire mal, et ce pour plusieurs raisons. Une mise au sein difficile, une mauvaise position d'allaitement, un frein de langue trop court du bébé peuvent provoquer des douleurs très intenses ou des crevasses. Cela n'est pas la norme et les femmes n'ont pas à "serrer les dents" en attendant que les douleurs passent. Parlez en à votre sage-femme ou appeler une consultante en lactation, elles sauront vous conseiller.

Allaiter moins de 6 mois ne sert à rien

L'OMS recommande un allaitement exclusif jusqu'aux 6 mois de l'enfant mais cela ne signifie pas qu'un allaitement qui durerait 2 mois ou même seulement 3 semaines serait inutile. Les femmes ne doivent pas culpabiliser d'interrompre leur allaitement, quelle qu'en soit la raison. Allaiter est bénéfique pour bébé quoiqu'il arrive, même si cela ne dure que le temps de la sécrétion du colostrum. Ce "premier lait" est riche en protéines et en anticorps, il a également des vertus antioxydantes et est riche en vitamines, acides aminés et minéraux. Une vraie boisson énergétique pour bébé !

Avoir une petite poitrine empêche d'allaiter

La taille de la poitrine n'a rien à voir avec la réussite de l'allaitement, et heureusement ! Une femme faisant un 85b pourra tout à fait allaiter son bébé très longtemps sans difficulté. Le seul obstacle potentiel à l'allaitement, mais qui n'est en rien insurmontable, serait celui d'une femme ayant des tétons plats ou ombliqués, lorsque le téton est rentré. 

On ne peut pas travailler et allaiter

Pression sociale, inquiétude sur la gestion des tétées nocturnes, peur de ne pas réussir à maintenir la lactations autant de raisons qui poussent de nombreuses femmes à arrêter d'allaiter au moment de reprendre le travail. Rien pourtant, ne le justifie. L'idéal serait évidemment d'allonger le congé maternité mais ce monde parfait n'existe malheureusement pas ! La première chose est d'être persuadé que la poursuite de cet allaitement est possible, et de tout mettre en oeuvre pour y arriver, avec le soutien de son compagnon. Certaines mamans conservent une tétée matin et soir et peuvent poursuivre l'allaitement pendant plusieurs mois tout en travaillant.

On ne peut pas allaiter des jumeaux

Allaiter des jumeaux est tout à fait possible et de nombreuses mamans allaitent leurs deux bébés pendant plusieurs mois. Il faut évidemment faire preuve d'une grande motivation et trouver les positions les plus confortables. Comme le rappelle la Leche League : "Il est tout à fait possible d'allaiter des jumeaux, il est possible de les allaiter exclusivement ; il est possible de les allaiter longtemps." 

Allaiter un bébé le rend dépendant

Toutes les mamans qui allaitent ont un jour entendu cette phrase : "Mais quand vas tu arrêter ? Il est complètement dépendant de toi !". L'allaitement répond à un besoin physiologique, celui d'être nourri, mais aussi à un besoin d'être entouré, rassuré, apaisé. Donner le sein ce n'est pas seulement nourrir son enfant mais participer à son bien-être. Un petit bébé est dépendant, et c'est tout à fait normal. Mais un jour arrive où il se met à marcher, à grandir, à parler, à se tourner vers les autres et à se détacher de sa mère. Et il le fera avec d'autant plus de facilité qu'il a été rassuré et cagolé pendant les premiers mois de sa vie.

Un bébé allaité fait moins rapidement ses nuits

Le sommeil de bébé est toujours une grande préoccupation des parents. A quel âge va-t-il faire ses nuits ? Comment le "régler" ? Rien ne prouve qu'un bébé allaité mettra plus de temps qu'un bébé nourri au sein à faire des nuits complètes. Cela dépendra tout simplement du bébé, de son rythme, des habitudes de vie de ses parents, mais certainement pas de l'allaitement. Même s'il est important que bébé apprenne à s'endormir seul, sans le sein de sa maman. 

Il faut allaiter à heure fixe pour "régler" bébé

On recommande aujourd'hui d'allaiter à la demande afin que bébé régule ses besoin nutritionnels et que sa maman produise suffisamment de lait. 

A lire aussi : Le top 10 des phrases que ne veulent plus entendre les femmes qui allaitent 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.