3 bonnes raisons d'abuser des câlins avec Bébé

janvier 16, 2019

3 bonnes raisons d'abuser des câlins avec Bébé

« Mais il est tout le temps à bras, cet enfant ! C’est pas bon pour lui. »
Vous aussi, vous avez subit ces remarques de la grand-tante acariâtre le week end dernier ? Rassurez-vous, il est désormais prouvé que faire des câlins à bébé est non seulement bon pour lui, mais aussi bon pour vous !

A l'occasion de la journée internationale des câlins le 21 janvier, voici 3 bonnes raisons de pratiquer la câlinotherapie :


1. Des câlins pour bien grandir
Câlins, bisous et caresses stimulent la production d’hormones, et notamment l’hormone de croissance. Cela va non seulement permettre à Bébé de prendre conscience de son corps et de développer son image corporelle, mais aussi de construire autour de lui tout l'univers sensoriel indispensables à son bon développement cérébral.

couche bio JOONE


2. Des câlins pour créer du lien entre parent et bébé
Dès la salle de naissance, on favorise avec la maman (ou le papa !) le contact en peau à peau, pendant lequel le bébé est posé nu tout contre elle. Ce moment prolonge la symbiose qui existait in-utero : le peau à peau permet la production d’ocytocine, l’hormone de l’attachement, pour maman ET pour bébé.
Avoir votre tout petit contre vous vous permettra aussi de vous sentir rassurée par sa présence et de mieux prendre confiance en tant que jeune maman.

couche bio joone

3. Des câlins pour son bien-être
Comme évoqué dans le point précédent, les câlins vont aider bébé à produire de l’ocytocine, qui est également l’hormone du bien être (vous savez, c’est celle que les mamans produisent aussi lors de l’accouchement !).
Cette hormone nous aide à nous détendre, à nous sentir en sécurité et à calmer nos peurs et notre anxiété.


Alors, allez-y : usez et abusez des massages, des bisous et des câlins !
Pour renforcer l’univers sensoriel autour du massage de Bébé, JOONE vous recommande son lait hydratant au parfum très léger, qui mettra en alerte aussi bien son toucher que son odorat.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.