Choisir le mode de garde idéal pour bébé

août 31, 2018

Choisir le mode de garde idéal pour bébé

Après plusieurs mois de fusion avec bébé, il est temps de reprendre le chemin du travail. Crèche parentale, nounou, assistante maternelle, garde partagée, difficile pour les jeunes parents de savoir quel mode de garde choisir. Joone fait le point.

Les différents modes de garde

Si la place en crèche est souvent le graal du mode de garde pour de nombreux parents il existe pourtant de nombreuses alternatives.

  • Un accueil collectif : crèche collective, halte-garderie, micro-crèche, crèche d’entreprise, multi-accueil
  • Un accueil familial : crèche familiale
  • Un accueil parental : accueil collectif de type crèche géré par une association de parents
  • Assistante maternelle
  • Maison d’assistantes maternelles : les assistantes maternelles se retrouvent à plusieurs pour garder les enfants en dehors de leur domicile.
  • Garde à domicile ou garde partagée

Le mode de garde fait pour vous

Aucun mode de garde n’est idéal, le plus important est de trouver celui qui convient le mieux à votre enfant et à votre mode de vie.

Vous avez des horaires décalés : Mieux vaut privilégier une garde à domicile ou une assistante maternelle qui acceptera des horaires un peu particuliers. Les crèches sont moins flexibles sur ce point et ferment bien souvent à 18H30.

La collectivité avant tout : Si vous avez envie que votre tout petit se sociabilise rapidement, joue avec d’autres enfants et profite d’une structure adaptée à ses besoins, la crèche est faite pour vous. De nombreuses assistantes maternelles se retrouvent néanmoins entre elles à la PMI, un autre moyen pour favoriser la sociabilisation de l'enfant. 

La paperasse vous fait peur : Oublier l’assistante maternelle et la garde à domicile car en devenant employeur vous devrez gérer le recrutement et puis chaque mois faire une déclaration, calculer le salaire et faire la fiche de salaire de votre nounou. Certains organismes se proposent aujourd’hui de prendre en charge tout l’aspect administratif liés à la garde de votre enfant, un service qui a un coût.

Vous travaillez loin de chez vous : Et pourquoi pas une garde à domicile ? Bébé est gardé chez lui, dans son environnement et vous n'aurez pas la fatigue des déplacements. Petit bémol néanmoins, il n'existe pas de formation obligatoire ou de contrôle pour exercer cette activité, à vous donc d'être vigilant au moment du recrutement !

Choix du mode de garde : un vrai casse tête

Plus vous vous poserez la question tôt de la garde de votre enfant et plus les possibilités seront nombreuses. Répétons-le, les places en crèche sont une denrée rare, surtout dans les grandes villes. Il faut parfois déposer un dossier alors que bébé est à peine né et croiser les doigts (très fort) pour avoir de la chance lors des différentes commissions. Concernant les assistantes maternelles, si elles sont très nombreuses en région parisienne elles le sont beaucoup moins dans d’autres régions. Il faut parfois s’armer de patience avant de trouver la perle rare. Un conseil : ne faites pas l'autruche en repoussant la question de la garde de votre tout petit. Pensez aussi que quel que soit le mode de garde choisi bébé aura besoin d'une période d'adaptation. 

Les questions à se poser 

Voici quelques questions que vous devrez impérativement vous poser avant de décider le mode de garde qui vous correspond le mieux.

  • Vais-je travailler à temps plein ou à temps partiel ?
  • Quel âge aura mon enfant au moment de ma reprise du travail ?
  • Est-ce que je préfère un mode de garde individuel ou collectif ?
  • Est-ce que je préfère que mon enfant soit gardé à mon domicile ?
  • Ai-je besoin d'une garde ponctuelle ou régulière ?

N'hésitez pas à contacter la PMI de votre ville pour avoir des informations sur les modes de garde disponibles près de chez vous (micro-crèche, accueil collectif, maison d'assistantes maternelles) mais aussi la CAF afin de connaître le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre, notamment le Complément libre choix du mode de garde et la part prise en charge pour la crèche. 

A lire aussi : 10 conseils pour survivre au premier mois de bébé


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.