FR
DE NL US UK EU
Joornal

J’ai peur qu’il ne me voit que comme une mère et plus comme son coup de foudre

23 décembre 2021

J’ai peur qu’il ne me voit que comme une mère et plus comme son coup de foudre

Maman épanouie, certes, femme épanouie… C’est une tout autre interrogation qui agite vos neurones. Depuis que vous avez accouché, vous avez endossé une casquette au pouvoir magique : celle de maman. Une casquette portée au quotidien et qui vous accapare tellement de temps que vous vous demandez si votre partenaire se souvient encore que vous êtes bien plus que cela… Mère, femme, amante, amie, complice… Vous êtes tout à la fois, mais à ses yeux, pourtant, vous n’êtes plus sûre de rien. On en discute avec Dalila Pilot, notre psychologue clinicienne préférée.   


Amoureux, amant, conjoint… mais surtout parent

“Depuis que j’ai accouché de nos jumeaux, la vie de couple n’a plus sa place à la maison. Biberons, vaisselle, linge sale, ménage, boulot, et parfois dodo… On est rentré dans une routine où redevenir femme n’a pas sa place. Pas pour moi. Je n’ai pas le temps de dédier un peu de temps à mon conjoint. Lui non plus d’ailleurs. Quand il rentre on check la journée des enfants, on check les plannings de la semaine, on avale un truc et on se pose comme 2 âmes en peine sur le canapé, épuisées par leur double journée. On ne discute de rien d’autre, même pas un regard pour l’autre. J’ai peur aujourd’hui d’avoir perdu l’homme de mes rêves, j’ai peur de n’être devenu qu’un lointain souvenir amoureux et de n'être à ses yeux que celle qui rend heureuse les enfants et qui s’en occupe”.

 

Serviettes hygiéniques bio Toutes douces, toutes bio : découvrez les serviettes hygiéniques JOONE. A base de coton bio certifié GOTS 

- Audrey


Être parent dans l’imaginaire collectif est perçu comme quelque chose de merveilleux. C’est un jour magique, une bénédiction même pour ceux qui ont parfois traversé un tsunami de complications pour le devenir. Et pourtant une fois qu’on l’est devenu, on est secoué, les casquettes se multiplient, certaines restant alors sur le carreau. 


“L'arrivée d'un enfant, surtout le premier, met le couple à l'épreuve. Le passage d'un équilibre à deux à une relation à trois dure de quelques semaines à quelques mois. La femme, devenant mère, et l'homme, qui se révèle père, mûrissent. Chacun à leur rythme. L'évolution n'est pas toujours parallèle, et cela peut créer des problèmes” , explique Dalila Pilot, notre psychologue. “La vie familiale (voire parentale) est en effet sensiblement plus exigeante que la vie à deux. Nous devenons moins attentifs à nos propres besoins, ce que nous n’avons pas nécessairement intégré au cours de notre développement : nous avons appris à partager, à rendre service, à aimer, à pardonner et bien d’autres gestes encore, mais se priver de sommeil ?” 


Couches, biberons, areuh, c’est le langage de mon couple


“J’ai plus de conversation avec mes enfants qu’avec mon conjoint. Avec lui, je ne trouve plus mes mots, des mots d’adulte. Dans nos conversations reviennent sans cesse les to do de la vie quotidienne, les listes de courses à faire, les débriefs de pédiatre plutôt que ceux des derniers Koh-Lanta ou du dernier film qu’on a vu ensemble. Vraiment je n’ai aucune discussion de conjoint à conjoint avec lui, d’amant à amant. Et je n’ai pas le temps de l’avoir. Je crains qu’il n’est mis au placard notre amour, et qu’il ne me voit plus comme son coup de foudre croisé 12 ans auparavant”. 


Et si on mettait les choses à plat avec son partenaire ? Peut-être partage-t-il le même sentiment que vous ? Peut-être croit-il n’être qu’un parent pour vous ? Les plannings sont tellement surchargés qu’on ne prend même plus le temps d’interroger l’autre. Si la peur vous pétrifie, écrivez-lui ? Tendez-lui une perche avec un mot, un mail, un message vocal (le son de la voix en dit long sur les émotions qui nous habitent), ou une étiquette collée sur le miroir de la salle de bains ! Toutes les techniques sont bonnes. 


Pour Dalila Pillot,

“Il est primordial d’être indulgent envers nous-mêmes et notre couple et d’accepter que c’est une période difficile mais passagère. D’ailleurs il n’est pas exceptionnel, après cette période difficile, de voir des couples se retrouver et ressentir un sentiment amoureux encore plus fort qu’avant” .

 

On peut éviter les rancœurs et là distance en renforçant le sentiment amoureux !

 

Il est capital de trouver des manières de se reposer. Les parents doivent faire équipe et se coordonner pour se reposer à tour de rôle. N’hésitez pas à solliciter vos proches aussi ! Pas forcément la famille, mais des amis ! On arrive parfois plus à communiquer avec des personnes extérieures au cercle familial. Peut-être par peur du jugement… 

 

Le second conseil ? Accomplir à deux certaines corvées. Même si ce n’est pas très romantique ni amusant, vous serez ensemble. Le partage de tâches peut inclure des activités comme les courses, préparer un bon repas, donner le bain au bébé (sur fond de musique douce pour calmer les esprits de chacun) etc. 

 

Et le plus dur ? Tenter de sortir de son rôle de parent 10 minutes par jour. Votre mission si vous l’acceptez ? Ne pas parler de bébé, des tâches ménagères ou des autres obligations familiales pendant ces 10 minutes. Ce n’est pas facile car nous sommes obnubilés par ce petit-être, c'est vrai. Mais cet instant permet de réaliser le manque de l’autre et de retrouver le “nous” du couple amoureux. Parfois il s’agit juste de considérer l'autre sans son costume de parent (tous les 2 en pyjamas assis au bord du lit dans les bras l’un de l’autre).

 

Enfin n’essayez pas de tout régler. Prenez une situation à la fois et tentez de trouver des solutions uniquement pour celle-ci. Il est important de commencer par une petite problématique, simple afin d’obtenir des résultats positifs pour se redonner confiance. Ne planifiez pas trop loin à l’avance, car les changements sont tellement rapides que les solutions d’aujourd’hui ne seront plus viables dans quelques semaines voire quelques jours.

 

Article rédigé en collaboration avec Dalila Pilot, psychologue clinicienne.
Retrouvez-la sur :

  • Son site
  • Son compte Instagram
  •  

     

     




    Laisser un commentaire

    Les commentaires sont approuvés avant leur publication.