CANICULE : 4 conseils pour protéger votre bébé de la chaleur

juin 28, 2018 1 Commentaire

couche bio

Nous l’avons longuement attendu mais ça y est, l’été est enfin là ! Alors que le mercure n’en finit plus de grimper,  la vigilance s’impose avec bébé : il renouvelle l’eau de son corps jusque quatre fois plus vite qu’un adulte, et peut donc être sujet à la déshydratation en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
Voici nos conseils pour les protéger de la chaleur !

1. Hydratez votre bébé au maximum

Les nourrissons ne sachant pas encore réguler leur température corporelle, ils sont particulièrement sensibles à la chaleur et sujet à la déshydratation.
- Si vous allaitez votre bébé, pas la peine de lui proposer un complément d'eau. Comme l'explique notre consultante en lactation Nathalie Hendelman :

En cas de canicule, le bébé réclame le sein plus souvent pour étancher sa soif : allaitez-le simplement à la demande en prenant bien soin de boire suffisamment vous aussi ! L'avantage, c'est que la composition du lait maternel s'adapte à l'environnement de la maman : en cas de fortes chaleur, il sera plus léger et plus riche en eau. Magique !

- Si votre bébé a commencé la diversification alimentaire : proposez-lui des fruits et légumes riches en eau : melons, pastèques, concombres, courgettes, abricots, pèches, etc. Vous également lui lui proposer des compléments d'eau au cours de la journée, entre les repas.

2. Retenez la fraîcheur à la maison

La plupart des bébés ont du mal à dormir quand il fait chaud. L’idéal est de réussir à maintenir une température constante dans sa chambre, entre 18 et 20 degrés. Pour cela gardez les volets fermés en journée et n’ouvrez les fenêtres qu’en soirée lorsque l’air est plus vrai. Si vous avez un climatiseur, rafraichissez la pièce quand bébé n’y est pas mais évitez de le laisser fonctionner en sa présence.

Vous pouvez également le rafraîchir et l'hydrater en lui donnant un bain tiède ; cela vous permettra aussi de lui nettoyer la transpiration qui stagnerait dans ses petits plis, au niveau des bras, du cou ou des jambes, et qui pourrait occasionner de petites rougeurs. 

 

3. Adaptez la tenue de votre bébé

Inutile de couvrir bébé outre mesure lorsqu’il fait très chaud. Choisissez des matières légères qui laissent respirer la peau et des vêtements de couleur claire. Pour la nuit ou les siestes, laissez-le simplement en couche avec un tshirt ou un body en coton pour éponger la transpiration ! 

 

4. Adaptez les heures de promenade

Si vous avez envie de sortir vous promener avec votre bébé, évitez les heures les plus chaudes de la journée.
Rien de telle qu’une promenade le matin à la fraîche ou en début de soirée !
Emportez avec vous de quoi faire boire votre bébé ainsi qu'un brumisateur d’eau thermale pour le rafraîchir.
Veillez à équiper la poussette d'une ombrelle afin de ne pas exposer votre bébé directement au soleil : avant l’âge d’un an sa peau dispose d’aucune défense contre les UV ! Appliquez de la crème solaire indice 50, mettez à bébé un petit chapeau et des lunettes de soleil.

ATTENTION : Pensant le protéger leur enfant du soleil en recouvrant la poussette d'un lange en tissus, les parents mettent en réalité leur bébé en danger : la température s’élève rapidement sous le lange et on parle alors « d’effet fournaise ». Rien ne vaut une ombrelle ou tout simplement une promenade à l’ombre !


1 Réponse

Cosmo
Cosmo

juillet 18, 2018

Merci Joone mais j’ai un peu l’impression de choisir entre la peste et le choléra: soit je mets une ombrelle mais c’est peu fiable (surtout quand bébé est de dos en hamac) et je prends le risque du coup de soleil (quelques secondes suffisent), soit prends le risque de l’effet fournaise… Quant à appliquer de la crème solaire, faut-il encore bien choisir la marque (c’est quand meme un des produits les plus “nocifs” de la cosméto) et enfin quant à la promenade à l’ombre j’aimerai bien savoir dans quel monde illusoire on peut avoir QUE de l’ombre surtout quand on se déplace dans un but précis et pas juste une ballade. Bref à vous lire bébé & moi on reste 3 mois enfermés à la maison (qu’on ne peut absolument pas maintenir à moins de 20°C dans le sud de la France) Bref le bon sens c’est bien, la pratique c’est mieux !!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.