Nos conseils pour voyager en avion avec bébé

juillet 11, 2018

Nos conseils pour voyager en avion avec bébé

Un bébé qui hurle pendant 8 heures, les autres passagers qui vous maudissent sur 3 générations, votre chemisier inondé de compote, un doudou perdu et 4 crises de nerfs pour toute la famille. Voilà pour la vision cauchemardesque du voyage en avion avec bébé. Heureusement, Anne-Sophie de @LefrenchBaby, habituée des voyages au long cours avec sa petite-fille de 8 mois, nous livre son témoignage et ses précieux conseils afin d' éviter ce scénario catastrophe !

Les contre-indications au voyage en avion

On recommande d’attendre que bébé ait au moins trois semaines avant un premier voyage en avion. La seule contre-indication véritable est celle d’une pathologie ORL. Nous connaissons tous cette sensation désagréable d’oreilles bouchées en avion. Bébé ressent évidemment la même chose mais n’a pas la possibilité de réduire la pression qui s’exerce sur sa trompe d’Eustache. S’il souffre d’une otite ou est très enrhumé, mieux vaut différer votre départ. Quoiqu’il arrive, il faudra lui donner régulièrement à boire pour l’inciter à déglutir, particulièrement lors des phases de décollage et d’atterrissage. Vous pouvez également utiliser du sérum physiologique si sont nez est un peu bouché.

L’organisation du voyage

Crédit photo  @lefrenchbaby

L’horaire du vol peut avoir une réelle incidence sur son déroulement, d’autant plus dans le cas de vols long-courrier. Si vous le pouvez, prenez un vol de nuit à l’aller comme au retour. Ce sera plus confortable pour vous mais aussi pour bébé.

Arrivez le plus tôt possible à l’aéroport afin d’obtenir un petit berceau pour bébé. Avant deux ans, votre tout petit n’aura pas de siège dans l’avion, cette nacelle (utilisable jusqu'à 10 kg) sera donc très utile pour les siestes. Si l’avion n’est pas plein, la compagnie pourra peut être laisser une place libre à côté de vous. Un espace supplémentaire qui n’est pas un luxe quand on voyage avec un enfant en bas-âge. Encore une fois, il faut arriver tôt à l’aéroport pour espérer bénéficier de ce petit avantage.

Le bagage de bébé en cabine

Crédit photo  @lefrenchbaby

Véritable sac de Mary Poppins, le bagage cabine de bébé devra contenir tout ce dont votre enfant pourrait avoir besoin pendant la durée du vol. Ne lésinez ni sur l’indispensable, ni sur le superflu.

Voici la liste de ce que vous nous recommandons d’emporter :

  • Des couches JOONE et des lingettes. Même si vous avez plutôt l'habitude d’utiliser du liniment, en avion, simplifiez vous la vie
  • Deux tenues de rechange, deux gilets
  • Un bonnet en coton (n’oubliez pas qu’il fait froid dans un avion !)
  • Une Turbulette légère pour installer bébé dans le berceau que la compagnie aérienne devrait mettre à votre disposition lors des vols long courrier
  • Des lingettes désinfectantes
  • Un brumisateur
  • Un lange (qui servira à la fois de tapis à langer, de petite couverture d’appoint et de doudou)
  • La trousse de toilette de bébé avec ses médicaments habituels pour parer à toute éventualité. Vérifiez bien le volume des contenants, seuls les flacons de 150ml maximum sont autorisés en avion !
  • Tout le nécessaire pour les repas de bébé : le lait en poudre, les biberons, les compotes et purées. Privilégiez des contenant souples plutôt qu’en verre, ils sont plus faciles à réchauffer et plus légers à transporter.
  • Quelques livres et jouets, une arche de jeux pour à adapter sur le berceau. Emportez le doudou préféré de bébé mais évitez tambours et peluche parlante, pensez à votre voisin ! Une petite astuce consiste à emporter des jouets que bébé ne connaît pas. Il aura donc plaisir à découvrir de nouveaux jeux qui l’occuperont ainsi (un peu !) plus longtemps. 

Poussette ou porte-bébé ?

Crédit photo @lefrenchbaby

Les deux mon capitaine ! Une poussette légère (qui compte comme un bagage à main) est idéale pour véhiculer bébé dans l’aéroport. Si vous disposez d'une poussette Yoyo de Babyzen, la marque Banana Spiritpropose la "Bubble". Un accessoire de protection unique et innovant qui s'adapte sur la poussette et protège bébé de l'environnement extérieur. Que vous ayez un autre avion à attraper, de longs couloirs à affronter ou la douane à passer, la poussette permettra à bébé de se reposer et vous aurez vos deux mains libres pour vaquer à vos occupations.

Le porte-bébé sera quant à lui très utile si vous devez calmer les pleurs de bébé dans l’avion. Blotti contre vous, il s’apaisera plus rapidement et vous serez plus à l’aise en cas de longue marche dans l’allée centrale…

Détendez vous !

Si vous avez bien préparé votre voyage et parez, sur le plan logistique, à toute éventualité, vous partez déjà avec un avantage. Soyez zen ! Il est possible que bébé pleure un peu et que sa purée de carotte termine sur le jean de son papa. Mais est-ce si grave ? Essayez de garder votre calme et de vous détendre, bébé n'en sera que plus apaisé. 

Merci à Anne-Sophie de  @lefrenchbaby pour ses précieux conseils


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.