Vrai ou Faux ? Que peut-on manger pendant la grossesse

février 13, 2018

joone bio

L'alimentation, c'est souvent l'une des principales préoccupations pour les futures mamans.
Entre le gynécologue qui nous conseille de ne pas prendre trop de poids, la liste d'aliments à bannir, et parfois notre entourage qui nous donne des conseils  farfelus, le tout ponctué par nos envies de grossesse les plus folles... Connaissez-vous vraiment tous les aliments que vous pouvez vous permettre sans restriction ? On vous dresse le vrai/faux de l'alimentation pendant la grossesse.

1. Mangez autant de poisson que vous voulez

FAUX. 
De manière générale, le poisson très intéressant sur le plan nutritionnel : il regorge d’acides gras essentiels, de protéines et d’iode...
Toutefois, certains poissons tels que le thon, l'espadon, le bar,  la lotte, la raie, le flétan, l’anguille et la carpe peuvent contenir du mercure et sont donc à limiter.

L'idéal est de varier autant que possible les poissons consommés, en privilégiant certaines espèces comme le cabillaud, la morue, le merlan, le maquereau, la sardine, le maquereau ou encore le hareng.

Astuce : Pour le côté pratique, on n'oublie pas  les conserves de poisson qui sont généralement peut chères, et très intéressantes sur le plan nutritionnel.

2. Limitez votre consommation de soja

VRAI.
La présence de phyto-ostrogènes (dont les effets ont été observés sur les animaux) dans le soja et les produits à base de soja oblige à la vigilance.
On préfère donc se limiter à un aliment à base de soja par jour.

Astuce : Si vous êtes attachée aux boissons végétales, vous pouvez varier les plaisirs en alternant boisson à l'amande, à l'avoine ou encore à la noix de coco.


3. Evitez la viande et le poisson crus

VRAI.
Vous étiez une amoureuse du carpaccio, du steak tartare et des sushis ? Il va falloir prendre votre mal en patience pendant votre grossesse !
Une consommation de viande crue pendant la grossesse vous expose (vous et votre bébé) à des risques tels que la toxoplasmose ou la listériose...
Allez, courage ! Neuf mois, ça passe vite... et votre partenaire se fera une plaisir de vous apporter un bon plateau de sushis à la maternité pour rattraper le temps perdu !

Astuce : pour les fans de sushis, vous pouvez vous préparer des sushis à base de surimi, avocat ou encore crevettes cuites ! 

4. Un petit verre d’alcool de temps en temps ne fait pas de mal

FAUX.
Pendant la grossesse, l’alcool est totalement pro-hi-bé, même à très faible dose. 
Car l’alcool consommé par une femme enceinte passe directement dans le sang du fœtus au travers du placenta.
Les risques sont réels, même à faible dose : malformations, RCIU et petit poids de naissance, problèmes de développement du système nerveux et retards intellectuels à long terme... Donc c'est zéro, nada, rien. 

Astuce : pour vos apéros, craquez sans problème pour un virgin mojito ou une bière sans alcool ! 

5. Soirée raclette : à moi le fromage et la charcuterie !

VRAI ET FAUX.
Le fromage est une bonne source de calcium, indispensable pendant la grossesse. Attention toutefois à les choisir pasteurisés et à éviter les pâte persillée afin d'éviter les bactéries telles que la listeria. 
Côté charcuterie, si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, il faudra l'éviter de manière générale, sauf le jambon blanc qui est cuit.

Astuce : Au dessus de 70°C, les bactéries sont éliminées... N'hésitez pas à prolonger la cuisson de la raclette, voir carrément à opter pour le fromage à raclette gratiné au four !

Boire café et thé à volonté !

FAUX.
Globalement, les boissons contenant de la caféine doivent être consommées avec modération. Mieux vaut ne pas dépasser 3 tasses de thé et café par jour et privilégier les boissons sans caféine : rooibos, tisanes...

Astuce : pour varier les plaisirs, pensez au eaux infusées aussi appelées " detox water"

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.