Comment est née la couche pour bébé ?

décembre 07, 2017

Comment est née la couche pour bébé ?

Si la couche jetable fait aujourd’hui partie du quotidien de tous les parents de jeunes enfants, il n’en a pas toujours été ainsi. Le chemin vers la couche JOONEa été long et pavé de tentatives plus ou moins heureuses. Nous vous proposons un petit retour en arrière afin de comprendre comment est née la couche moderne !

A l’origine il y eu…

…l’emmaillotage de bébé ! Si cette méthode est toujours pratiquée dans de nombreux pays, ses vertus pour apaiser bébé sont en effet indiscutables, il fut une époque où le lange qui entourait les fesses de bébé faisait partie intégrante de l’emmaillotage. Au Moyen-âge, bébé était ainsi sanglé (n’ayant pas peur des mots) pendant de longues (vraiment très longues) heures dans un lange très serré. Alors que l’on recommande aujourd’hui de changer bébé 6 à 8 fois par jour, les jeunes parents de l’époque les changeaient probablement moins souvent. Mais cela s’explique aussi par le fait que changer bébé signifiait…changer et nettoyer le lange. Car oui, contrairement à une idée reçue, les hommes du Moyen-âge accordait une attention particulière à leur hygiène, et notamment celle des enfants qui devaient être baignés 3 fois par jour !

Puis vint…

…l’épingle à nourrice ! Si les premières couches intégrées aux vêtements apparaissent aux Etats-Unis dans le dernier tiers du 19 ème siècle, c’est l’invention de l’épingle à nourrice qui va révolutionner l’histoire de la couche-culotte, et surtout le confort des bébés ! Les langes en lin, mais bientôt en coton ou en papier de riz, sont désormais attachées avec des épingles à nourrice. Bébé est donc un peu plus libre de ses mouvements et l’enfilage, nettoyage, réenfilage du lange est nettement plus simple !

La couche jetable naît aux Etats-Unis

L’utilisation du lange s’est poursuivi jusqu’aux années 50, même si de nombreuses tentatives de créer des couches jetables ont été expérimentées dès les années 30. C’est notamment en Grande-Bretagne que sera réalisée la première couche jetable à base de coton et cellulose. Au départ, seul l’absorbant de la couche est jetable. Même si le confort s’améliore avec l’utilisation de pressions, la couche telle que nous la connaissons n’existe pas encore. Elle naîtra finalement en 1956 aux Etats-Unis grâce à Victor Mills, un ingénieur chimiste américain.  Les couches jetables vont ensuite être perfectionnées, tant au niveau des bandes adhésives qui permettent de les fermer que de la qualité de l’absorbant.

Toutes ces années pour finalement aboutir, en 2017, à la création de la couche JOONE ! Une couche saine et aussi respectueuse de l’environnement que possible. Si vous souhaitez mieux comprendre comment elle a été créé et comment nous travaillons à la faire constamment évoluer, vous pouvez consulter notre page " L'éco-responsabilité".