FR
DE NL US UK EU
Joornal

Enceinte : quelle alimentation privilégier pendant sa grossesse ?

11 avril 2019

manger pendant la grossesse

Pendant toute sa grossesse, le poids de la future maman est surveillé de près, voire de très près. Pourtant, entre les envies de chocolat à 3h du matin et les chamboulements hormonaux, ça n'a jamais été aussi dur de maintenir une bonne alimentation que quand on est enceinte... Alors pour éviter la prise de poids fatidique et les crises d'hypoglycémie, on vous donne les astuces nutrition avec les aliments à privilégier et ceux à limiter.

1. Enceinte, on mange mieux, mais pas en double !

Quand on tombe enceinte, on entend souvent qu’il faut manger mieux pour deux, mais pas manger pour deux ! La nuance est subtile, et pendant les 9 mois de grossesse, la future maman va devoir trouver le juste milieu !
Car les les besoins nutritionnels d’une femme enceinte sont différents des autres personnes. Il est essentiel d'avoir une alimentation variée, saine et équilibrée, et cela est d'autant plus vrai pendant la grossesse.

2. Enceinte, on dit NON aux carences !

Lorsque l'on est enceinte, il faut éviter les carences de fer, de calcium, de vitamines D, B9 et d'iode.

Le fer

Le fer est nécessaire au bon développement de son bébé : on retrouve du fer dans la viande rouge (très bien cuite pour éviter les risques de toxoplasmose), l'agneau, les poissons, les lentilles ou encore le persil.

Astuce

Si vous ne pouvez pas manger votre viande rouge autrement que saignante, achetez là congelée ! Le froid extrême aura normalement tué les bactéries à l’origine de la toxoplasmose.

Les minéraux

Le calcium est important pour le squelette de bébé. Alors on pense aux produits laitiers (lait, le fromage pasteurisé) ou même au chou vert, lui aussi très riche en calcium.

Les vitamines

La vitamine C, D et B9 (acide folique) ont un rôle très important pendant la grossesse. Elles renforcent notamment les défenses immunitaires, permettent de lutter contre les infections et aident au bon développement du foetus.
On en retrouve notamment dans :
- les fruits et les légumes verts,
- les poissons gras
- les coquillages et crustacés.
La vitamine B9 (ou acide folique) se retrouve quant à elle dans les aliments comme les épinards, la viande, les asperges, les noix.

L’iode

L'iode est aussi très importante lorsque l'on est enceinte. On en retrouve dans les fruits de mer bien sûr, mais aussi dans le sel iodé, l'ail et les haricots verts.
Mais prudence : les coquillages, crustacés et fruits de mer sont à déguster avec précaution. On évite d'en abuser et les choisit le plus frais possible, pour éviter tout risque de listériose.

3. Les bons amis de la femme enceinte

La future maman doit manger varié et équilibré. Alors en dehors des interdits alimentaires, elle pourra manger de la viande (rouge très bien cuite) pour l'apport de fer, ainsi que des fruits et légumes pour les vitamines.
Pour couvrir ses besoins en calcium, elle pourra consommer du lait, du fromage pasteurisés ainsi que d'autres produits laitiers.
En revanche si elle ne supporte pas les produits laitiers, elle peut compléter son alimentation avec des eaux eaux riches en calcium.
Les huiles riches en oméga 3 sont également très bonne pendant la grossesse : huile de lin ou de bourrache par exemple.

4. Les faux amis de la femme enceinte

Vous les pensiez bon dans votre assiette ? Et bien non ! Quand on est enceinte, on doit redoubler d'attention sur ce qu'on mange. Pour éviter les faux-amis qui ont vite fait de se glisser dans vos placards, voici la liste des aliments ou produits à éviter pendant sa grossesse.

Les barres de céréales

On évite les barres quand on est enceinte. Pourquoi ? Car elles contiennent des sucres rapides qui favorisent la production d'insuline, donc la prise de poids et les crises d'hypoglycémie.

Les produits 0%

Quand on est enceinte, on applique le principe de précaution ! Les études concernant les effets secondaires du faux sucre sur la santé ne sont pas encore très clairs. L’ANSES a par exemple mise en garde les femmes enceintes contre l’usage des édulcorants.
Dans le doute, on évite donc tous les produits qui contiennent des édulcorants comme l’aspartame et la stévia.

Les produits industriels

Méfiance aussi avec les aliments industriels édulcorés comme le chocolat, la confiture ou les bonbons sans sucre… Pourquoi ? Parce que les industriels compensent l'absence de sucre par d'autres additifs, pas toujours très clairs...

Le thé et le café

Le thé et le café sont à limiter dans le cadre de l'alimentation de la femme enceinte, pour éviter la fuite en fer ! Vous vous souvenez le fer, c’est qui permet de faire le stock de globules rouges de votre bébé. On évite donc d’associer ces boissons en fin de repas, surtout si vous ne fixez pas bien le fer pendant le deuxième mois de votre grossesse.