Anti moustique bébé : les astuces qui marchent

juillet 20, 2018

Anti moustique bébé : les astuces qui marchent

Les fleurs resplendissent, il fait chaud, le soleil brille ! Mais l'envers de ce décor estival ce sont les moustiques, aoutas, guêpes et autres insectes qui empoisonnent la vie de toute la famille. Découvrez nos conseils pour protéger bébé des moustiques. 

Anti-moustique pour bébé : non aux lotions chimiques !

En dessous de 30 mois l'utilisation des sprays, lotions, roll-on ou crèmes répulsives est à proscrire. La plupart de ces produits contiennent du DEET, un actif mis au point par l'armée américaine dans les années 40 et que l'OMS considère comme le répulsif le plus efficace. Efficace certes mais dont l'innocuité sur les bébés n'a pas été prouvée, même lorsqu'il est faiblement dosé. 

Moustiquaires, systèmes ultra-son et diffuseurs électriques 

  • La moustiquaire : Voilà une protection à laquelle on ne pense jamais et qui est pourtant d'une efficacité redoutable. Utilisée dans les pays tropicaux, la moustiquaire est un rempart idéale contre les moustiques, même dans nos contrées tempérées. Il suffit de l'installer au-dessus du lit de bébé pour une nuit et des siestes sans piqûres ! Chaque matin, veillez à bien enrouler la moustiquaire sur elle-même en vérifiant qu'aucun insecte ne s'y soit logé. Il existe également des moustiquaires imprégnées de DEET. La substance est ici sans danger pour bébé puisqu'elle n'est pas au contact direct de la peau. 
  • Le diffuseur électrique : La solution contenue dans les diffuseurs, même si elle est enrichie en citronnelle et en eucalyptus, a souvent une base chimique. Mieux vaut donc l'utiliser lorsque bébé n'est pas dans la pièce ou ne pas laisser la prise branchée toute la nuit.
  • La prise à ultrasons : Si vous ne souhaitez exposer bébé à aucune substance chimique, la prise à ultrasons est un bon compromis. Sa portée et son efficacité sont légèrement moins importantes que celles d'un diffuseur électrique mais elle est demeure efficace dans une petite pièce. Attention néanmoins, son bruit peut être incommodant.
  • Les huiles essentielles : Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution. Elles ne devront jamais être appliquées directement sur la peau de bébé mais plutôt être disposées sur une coupelle dans sa chambre ou en imprégnant un mouchoir en tissus, sans jamais dépasser deux trois gouttes. Les huiles essentielles de citronnelle, de geranium et d'eucalyptus sont connues pour leurs vertus répulsives. 

Le cas des hyménoptères !

Ce nom barbare désigne une sous-espèce d'insectes à laquelle appartiennent les guêpes, les abeilles, les frelons mais aussi les fourmis. Leurs piqûres sont douloureuses et leur venin peut provoquer une réaction allergique sérieuse. Si elles restent le plus souvent dans le voisinage des massifs de fleurs, elles sont attirées par les aliments sucrés et il n'est pas rare de les voir roder autour de la table du déjeuner au moment du dessert. Il est important d'apprendre dès le plus jeune âge aux enfants à ne pas les déranger, elles détestent ça et risqueraient de se montrer agressives...Et donc de piquer !

Ne laissez pas bébé se déplacer dans l'herbe à 4 pattes (une recommandation qui vaut pour les enfants plus grands qu'on ne laissera pas pieds nus) et évitez les pique-nique à même le sol. Si bébé se fait piquer, utilisez une pompe aspirante pour retirer le venin et nettoyez la piqûre avec de l'eau savonneuse puis un antiseptique local. La piqure peut rapidement devenir très rouge et la peau enflée. Il s'agit d'une réaction normale qui n'est a priori pas inquiétante. En revanche, si bébé manifeste les signes d'une réaction allergique (œdème, malaise, rougeurs sur tout le corps) consultez immédiatement un médecin. 

Anti moustique bébé : conseils pratiques

Les recommandations qui valent pour protéger bébé de la chaleursont aussi valables pour le prémunir contre les moustiques.

  • En promenade privilégiez des vêtements de couleur clairs, légers, qui couvrent les bras et les jambes.
  • La prise à ultr
  • Utiliser un ventilateur ! Le conseil peut sembler surprenant mais il est pourtant logique : un moustique ne peut pas voler contre la force du vent. 
  • Ne laissez pas bébé gambader dans l'herbe, les tiques, les taons, les aoutas mais aussi les guêpes adorent s'y loger.
  • Si l'enfant est en âge de recevoir un répulsif, appliquez le toujours après la crème solaire. Sinon il risquerait d'en diminuer les effets. Veillez également à ne pas en mettre sur les mains de l'enfant afin qu'il ne les porte pas à la bouche ou se frotte les yeux. 

A lire aussi : Nos conseils pour voyager en avion avec bébé


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.