FR
DE NL US UK EU
Joornal

6 astuces pour aider votre bébé à développer son langage

27 octobre 2019

langage bébé

Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous serez surement impatients de pouvoir commencer de parler avec lui. Lui poser une question, écouter sa réponse… et construire de nouvelles histoires ensembles !
Si la construction du langage est un processus continu, voici quelques pistes pour aider votre tout petit à maitriser les prémices de la communication…

1. Evitez de lui parler en "langage bébé"

Vous l’aurez sans doute remarqué : vers 16 mois, lorsque vous lui demandez de vous apporter un livre, il est capable de vous apporter non seulement un livre, mais en plus celui qu’il veut.
Oui, votre tout-petit grandit, c'est indiscutable. Alors pourquoi lui parler de cette « cou-couche pleine de popo, à changer avant d’aller faire un gros dodo» ?
D’ailleurs, dans les faits, vous arrêterez surement le "langage bébé" spontanément au fur et à mesure que vous le verrez grandir...

2. Restez simple

Quand vous parlez à votre bébé, gardez un ton simple et direct. Evitez de vous perdre entre figures de styles et mots polysyllabiques. Moins il y aura de mots dans vos phrases, mieux votre bébé vous comprendra.
Vous pouvez aussi adapter votre ton : parlez doucement et distinctement, en articulant bien.

3. Racontez-lui ce qui se passe

En plus de lui raconter des histoires, devenez aussi le narrateur de votre vie ! Décrivez ce que vous voyez et ce que vous vivez ensemble.
« Oh regarde cet oiseau qui passe dans le ciel ! » ou encore « Ce midi on mange des épinards ! ». Ceci l’aidera à développer son vocabulaire et à structurer son langage.

4. Mettez les mots

Entre 14 et 18 mois, votre bébé communique assez souvent de manière non-verbale : il pointe du doigt, vous tend les bras, applaudit…
Vous pouvez accompagner ses gestes avec vos mots : « Oh, tu veux que je te prenne dans mes bras ? Vient ici mon chéri.»
Ou encore « Ah oui, tu as raison, il y a un beau camion de pompier qui passe ! Il est beau, n’est ce pas ? »

5. Déchiffrez et répondez

Au tout début, vous aurez peut être un peu de mal à comprendre le langage de votre bébé ; vous ne savez pas bien s’il s’agit de babillages ou de mots réels…
Mais si vous écoutez et observez attentivement votre enfant, vous comprendrez vite la nature du mot « fufuif » (ici : "petit-suisse"). Car c’est ça aussi, le pouvoir d’une super maman !
Donc s’il vous dit « fufuif », c’est surement le moment de lui répondre :
« Bien sûr mon chéri, tu veux un petit-suisse ? Voilà pour toi ! »

6. Patience, patience…

Chaque enfant est différent. Si vous remarquez que votre enfant a un peu de « retard » sur le langage par rapport à ses autres petits copains de crèche, pas de panique ! C’est très certainement parce qu’il développe à la place d’autres compétences : motricité fine, concentration, motricité globale…
Sachez que l’acquisition du langage est un processus continue, qui nous suit tout au long de notre vie. Alors patience ! Vous aurez le temps de le voir progresser…