FR
DE NL US UK EU
Joornal

Noël, une période qui rend les parents un peu “Grinch” des fois ?

14 novembre 2021

Noël, une période qui rend les parents un peu “Grinch” des fois ?

Si on attendait Noël avec impatience quand on était enfant, une fois adulte c’est souvent une autre paire de manches. Surtout quand on est parents. Course aux jouets (après une longue négociation pour ne pas avoir à commander tout le catalogue de jeux aux lutins), voyage collé serré entre les lits parapluie et les valises aux 4 coins de la France pour voir toute la famille…. Vous aussi vous avez tendance à vous transformer à moitié en Père Noël à moitié en Grinch à cette période de l’année ? D’ailleurs il y a, c'est vrai, bien des choses dont on se passerait quand arrivent les fêtes….

Les boules de Noël en pâte à sel

On adore les décorations de Noël de nos enfants. C’est toujours un plaisir de les voir s'investir autant dans leur activité manuelle et de les voir ramener fièrement leur création. Mais en tant qu’accro à la décoration parfaite vous avez du mal à vous résilier à ne plus avoir chez vous le sapin en mode code couleurs raccord avec votre intérieur. Votre amie maman de 4 enfants vous avait averti : vos décorations de Noël ne seront plus instagramatables. Désormais le sapin est multicolore à certains endroits, surtout en hauteur pour que personne n’attrape les boules et les guirlandes, et tout nu en bas !

Les courses de Noël

Et quand vous vous lancez dans cette course folle, il y a évidemment toujours comme obstacle : le cadeau introuvable que votre enfant a mis en top priorité dans la liste, cerclé mille fois avec son feutre qui a bavé sur toute la page… Ou bien ce cadeau déjà en rupture de stock que tous les autres parents pleurent désespérément. Vous l’aurez compris entrer dans un magasin de jouets en plein Noël c'est un peu la jungle : Premier arrivé premier servi ! Faire les cadeaux à la dernière minute cela n’a pas lieu d'être chez vous désormais. Surtout si vous désirez éviter de batailler avec vos semblables souvent à la recherche du même jouet à la mode que vous. Vous entrez désormais dans le cercle fermé de l’équipe “ Noël cela se prépare 2 mois à l’avance MINIMUM”.

Le repas de famille

“L’enfer sur Terre”, diront certains parents. Si retrouver ceux qu’on aime n’a pas de prix en cette période de l’année quand vous avez la chance de les avoir auprès de vous, il est vrai que des fois, on se passerait bien de la présence de certains grands oncles ou cousines faussement bien intentionnés. Vous savez, ceux qui ont toujours le pic parfait pour vous faire sauter le toast de foie gras des mains tellement la réflexion vous horripile :

  • “3 mois que tu as accouché tu dis ? Moi j’avais déjà tout perdu au bout de 2 semaines, mais tout le monde n’est pas constitué de la même manière, ton tour viendra…”,
  • “Il ne mange rien ce bonhomme, il est compliqué, rien ne lui plait, comme sa mère. Tu le nourris de quoi ?”...
  • Ah, et la fameuse : “Et le petit 2e c’est pour quand ?”.

Mentir aux enfants

Faire croire ou pas au Père Noël ? Si on adore raconter de jolies histoires à nos enfants, un jour il faudra leur avouer que le gros bonhomme rouge est issu de notre imaginaire collectif. Mais ici, c’est un joli mensonge pour la bonne cause ? D’ailleurs à tous les parents qui désirent se lancer et dire la vérité, rien que la vérité, JOORNAL vous a concocté un article pour vous aider en douceur : il suffit de cliquer ici. Seulement si vous en avez envie... car à chacun de sentir si son enfant est prêt ou pas ! La magie de Noël n'a pas d'âge.