Crème solaire bébé : les conseils de JOONE

juillet 20, 2018 1 Commentaire

Crème solaire bébé : les conseils de JOONE

Avant 1 an, l'idéal est d'éviter toute exposition de bébé au soleil. La fragilité et la perméabilité de sa peau mais aussi l'immaturité de son organisme le rendent particulièrement vulnérable. Il doit donc faire l'objet de toute les attentions. Sarah, ingénieur conception et développement chez  JOONE, vous livre ses conseils pour choisir la meilleure crème solaire pour bébé. 

La meilleure protection ? Ne pas exposer bébé 

Mettre de la crème solaire à son enfant ne signifie pas qu'il peut être exposé sans risque au soleil. Pour protéger bébé efficacement, évitez l'exposition aux heures les plus chaudes lorsque le soleil est au zénith entre 11h et 16h. Privilégiez des vêtements légers et amples qui couvrent les bras et les jambes. N'oubliez pas les lunettes de soleil et un chapeau à larges bords. Nous avons également préparé un article de conseils pour savoir comment protéger bébé de la chaleur. 

Filtre chimique ou minéral, comment choisir ?

Plus perméable, la peau de bébé absorbe 2,7 fois plus la crème que celle d'un adulte. Elle est plus fine et joue moins bien le rôle de barrière protectrice. Il est donc indispensable d'être très vigilant dans le choix des produits utilisés.

Filtre chimique : Il absorbe les UV.

  • Peut provoquer un eczéma de contact et une allergie
  • Peut provoquer un eczéma photo-aggravé, une forme d'eczéma spécifique qui s’aggrave après exposition au soleil avec de la crème solaire.
  • On peut trouver des traces de filtre chimique dans les urines après application sur la peau. Le taux d’absorption varie en fonction de l’état de la peau mais aussi de l'âge, les bébés et enfants sont plus vulnérables.
  • Peut-être retrouvé dans le lait maternel : à bannir pour les femmes enceintes

Filtre minéral : Il réfléchit les UV.

  • Contient des nano-particules (très petites) 
  • Les filtres minéraux ne sont pas absorbés par la peau car ils forment des aggrégats trop important pour pénétrer dans les cellules de la peau (dioxyde de titane et dioxyde de zinc)
  • Eviter néanmoins les sprays pour les filtres minéraux car le dioxyde de titane provoquerait des lésions inflammatoires chroniques pulmonaires s’il est inhalé.
  • De même, il ne faut pas utiliser une crème avec ces composants sur une peau lésée (par exemple après un coup de soleil)

Verdict : Pour bébé, privilégiez toujours un filtre minéral !

 Conseils pratiques pour choisir sa crème solaire pour bébé

  • Toujours choisir une crème solaire à destination des bébés et pas une crème pour les adultes ou pour les enfants.
  • Choisir un indice 50+ et une formule hypoallergénique ne contenant pas de filtres chimiques, sans alcool, ni paraben, testée sous contrôle dermatologique et résistante à l’eau.
  • Choisir un produit proposant une double protection UVA-UVB et pour faciliter l’application, opter pour un produit légèrement teinté.

Autre recommandation : Bien refermer le tube de crème ou le spray après usage et ne pas laissez en plein soleil. Il risquerait de devenir aussi inefficace que dangereux. Ne conservez pas un produit solaire d'une année sur l'autre, sa durée de vie est limitée. 

Les ingrédients à éviter

Certains composants sont à éviter formellement dans les crèmes solaires à destination des bébés. Prenez quelques minutes pour examiner les étiquettes et éliminez les produits qui contiennent ces ingrédients :

  • Éthylhexyl methoxycinnamate
  • Cyclopentasiloxane
  • Rétinyl palmitate
  • Oxybenzone
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC)
  • 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC)

1 Réponse

Morgane
Morgane

juillet 26, 2018

Merci pour cet article, car il est important en effet de savoir quoi éliminer pour choisir parmi les milliers de crèmes solaires ! Je conseille aussi d’éviter les filtres comme l’octocrylene et l’homosalate qui sont suspectés d’etre des perturbateurs endocriniens. Aussi pour les filtres minéraux (dioxyde de titane et oxyde de zinc) mieux vaut éviter les formulations « nano » suspectés de traverser la barrière de la peau… ça laisse peu de choix mais ça vaut le coup !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.